Nuancier zellige

 

La caractère rudimentaire de la fabrication contraste avec la finesse du produit fini.

Les outils et matériaux dont le zelligeur a besoin sont :

  • l’argile ;
  • une planche ;
  • un four ;
  • des colorants minéraux ;
  • un marteau.

Selon la tradition, la taille du zellige est réalisée avec les arêtes en biseau, ce qui permet d’avoir des joints très fins lors de la pose.

La fabrication du zellige est assez longue :

  • Après la préparation de la terre, il y a une première mise en forme des carreaux, puis une première cuisson.
  • Suivent ensuite une deuxième mise en forme, l’émaillage, et la seconde cuisson.

Mais le secret de la réalisation de ce type de matériau réside surtout dans l’habileté et le savoir-faire des artisans.

En effet, la fabrication de zellige se fait en équipe : chaque personne intervenant dans la réalisation de l’objet est spécialisée dans une étape, que ce soit le tracé, la coupe, l’assemblage ou toute autre tâche.

Si la fabrication de zelliges exige un savoir-faire et une technique confirmés, la pose est assez simple. Elle exige cependant de suivre certaines étapes particulières :

  • Trempez les carreaux dans de l’eau durant 2 minutes, puis les faire dégorger une quinzaine de minutes.
  • Vérifiez que votre mur est propre et nivelé, exempt de toute aspérité. En lieu humide, il faut appliquer une membrane d’étanchéité avant d’effectuer la pose.
  • Appliquez une couche de ciment colle pour céramique sur votre mur ainsi que sur le dos de votre carreau : c’est le double encollage. Cette étape permet d’effectuer un meilleur ajustement des carreaux aux épaisseurs variées, et de ne laisser apparaître aucune arête coupante.
  • Déposez les carreaux un par un à l’aide de cales en forme de coin. Les zelliges doivent être posés « bord à bord » en respectant une largeur de joint de maximum 1 mm entre chaque carreau, même si le caractère irrégulier des pièces oblige parfois à dépasser cette largeur.
  • Pour remplir les joints minces convenablement et facilement, vous devez :
    • mouiller les carreaux avec de l’eau avant de jointer ;
    • utiliser un mortier de jointoiement très liquide ;
    • étendre le ciment joint sur le mur avec une palette de gomme.
  • Enfin, les carreaux et joints doivent être soigneusement nettoyés à l’éponge, de préférence avec un mélange de détergent ménager sans chlore ni acide et d’eau. Cela évite de laisser un voile de ciment apparaître.

Note : si vos zelliges sont en terre cuite naturelle, il faut protéger vos carreaux en les huilant quelques heures avant le jointoiement.

Bon à savoir : étant donné que vos carreaux sont irréguliers, nous vous conseillons de prendre vos carreaux au hasard au fur et à mesure dans plusieurs boîtes ; cela permet d’éviter que certaines zones soient trop marquées par les variations de couleur.

Si vous n’êtes pas sûr de réussir votre pose, nous vous conseillons de faire appel à un carreleur pour installer votre zellige dans les règles de l’art.